Ministère de la culture : Pour Roselyne Bachelot-Narquin: « Il est essentiel que la vente de livres continue. Par la prise en charge des frais d’expédition, l’Etat est à nouveau aux côtés des librairies, en rétablissant des conditions de concurrence équitables et en favorisant leurs ventes à distance. »

Voici donc publié , sur le site du ministère de la culture , la dernière “Covidette”, dernière mesurette catherinette de la “Juppette”, rond de jambe ou pas de bourrée pour éviter la “mort du cygne”

L’Etat prendra en charge, à compter du 5 novembre et pendant la durée du confinement, les frais d’envoi de livres.

Ce dispositif permettra aux libraires de ne facturer à leurs clients que les frais de port au tarif minimum légal, soit 0,01 €  ( * en téléchargement en bas de page) 

Amis libraires, voici donc la réponse du gouvernement,  en attendant la prochaine autorisation d’ouverture… 

En attendant, n’oubliez pas : France Art vous ouvre ses portes et vous invite à livrer vos coups de Coeur, sans d’autres formalités que celles de nous transmettre vos avis et les informations qui permettront à nos abonnés de vous passer commande ou de faire votre connaissance !

Comment ? Lire  notre article pour rejoindre notre rubrique 

Stéphanie Berthou

20201105_CP – LE GOUVERNEMENT MET EN PLACE LA PRISE EN CHARGE DES FRAIS DEXPÉDITION DE LIVRES DES LIBRAIRIES INDÉPENDANTES POUR FAVORISER LA VENTE A DISTANCE

Please follow and like us:
RSS
Follow by Email